Partir et mettre ses compétences au service des pauvres

LA MISSION COMME VOLONTAIRE INTERNATIONAL !

C'est quoi le volontariat international ?

Le volontariat international c'est en général des missions de quelques mois à deux ans. Il s'agit de te mettre à disposition pour partir dans un pays en développement pour mettre tes compétences professionnelles au service des populations locales.

Comment partir ? Avec qui ?

Il existe pleins de possibilité pour partir. Consulte le document ci-dessous et tu trouveras sûrement la mission de volontariat qui te convient le mieux !

Mission étrangère de Paris
Volontariat international
de l'Eglise en France
Volontariat international dominicain
Fidesco
FIDESCO.png

ACTUALEMENT

 EN   MISSION 

ACTUALEMENT EN MISSION
18194671_10212347897150505_4088503520322

N'hésitez pas à soutenir mon projet humanitaire de 14 mois en Roumanie !!! 
Effectuez votre don en ligne sur le site www.france.pointscoeur.org → Espace adhérents (identifiant : parrain ; mot de passe : soutien) → Parrainer un volontaire.
Et sachez qu'il n'y a pas de montant minimum (chaque écu compte !)... Ni de montant maximum 😉
Pour ma mission et pour tous ceux que je vais rencontrer, MERCI !

En me parrainant, vous parrainez aussi l'action de 188 volontaires Points-Coeur sur le terrain de 20 nationalités et permettez ainsi à 400 familles d'être visitées en moyenne chaque semaine par les volontaires de Points-Coeur, ce qui représente un peu plus de 20.000 familles par an !! En plus des visites dans des hôpitaux, dans des prisons, dans des orphelinats, dans des maisons de retraite, dans des foyers pour personnes handicapées, dans des centres pour réfugiés et dans des décharges en plein air.

Mission en Rumanie

Philippine Gouhier

39569852_10217524026514976_5803008688188

En février 2019, accompagnés par la DCC, Elise et Hugues ont intégrés, pour un an, les communautés villageoises de Calpi, En Equateur. Après un premier temps d'observation, d'adaptation et d'apprentissage des deux langues principales (Espagnol et Quichua), ils vont s'investir sur des projets spécifiques liés aux objectifs de l'association Ahuana qui les accueille. Ahuana soutient les initiatives économiques, éducatives, environnementales et culturelles des communautés indigènes andines de Calpi en Équateur pour améliorer les conditions de vie de ces populations, limiter l’exode rural et préserver la culture du peuple quichua.

Elise Neuleau et Hugues Pinel

Mission en Equateur

TEMOIGNAGES
29871539_439510369813565_682881267078322

Après 2 ans passés dans les colocs de la Mission Saint Leu, c'est à Port-Bergé, dans le nord ouest de Madagascar, que j'ai été envoyée en volontariat pour 8 mois par les Missions Etrangères de Paris. Avec une autre volontaire, nous vivions dans une maison au cœur de la paroisse cathédrale.

Ces 8 mois ont été pour moi l'occasion de me donner totalement à la communauté pour laquelle j'avais été envoyée. Notre quotidien se partageait entre la visite des femmes de la prison de Port-Bergé, la gestion de la bibliothèque française et l'enseignement du français dans une école catholique. J'ai aussi pu prendre du temps pour approfondir ma relation avec Dieu. La journée commençait par la messe de 6h à la cathédrale, pour faire le « plein » avant d'occuper les enfants toute la journée... et finissait par une prière dans le salon, pour remercier le Seigneur de tout ce qu'on avait reçu !

J'ai donné, et j'ai surtout beaucoup reçu : des goûters, des câlins, des confidences, mais aussi beaucoup de grâces, à commencer par la Joie. De la joie communicative et intarissable des enfants à toute heure, à la joie profonde à se rassembler en famille (celle des enfants de Dieu) le dimanche, en passant par la joie toute simple de faire de chaque jour une fête... ! A Madagascar, j'ai découvert une belle communauté chrétienne, jeune, vivante, missionnaire et dynamique, et cela m’a vraiment inspirée pour mon retour.

Notre présence missionnaire était discrète dans le sens où « nous ne faisions pas réellement pour eux », mais nous étions avec eux. J’essayais de vivre le plus possible comme eux, de comprendre comment ils vivent, en allant sur le marché, en mangeant ce qu’ils mangent, en prenant le taxi-brousse, en apprenant le malgache... La mission retrouve une raison d’être dans l’image que le missionnaire renvoie à ceux qui l’entourent, et on sait tous que l’image que renvoie quelqu’un qui part pour Jésus, c’est Jésus lui même !

Mission au Madagascar

Anne-Marie Damay

----- 6 rue Fernel 80000 Amiens -----

----- 03-65-89-10-20 -----

----- missionsaintleu@gmail.com -----

La pastorale des jeunes de l'Eglise Catholique à Amiens